Hommage à Robert Badinter

Aujourd’hui, j’ai lu le discours prononcé par Robert Badinter pour l’abolition de la peine de mort en 1981 – il y a 35 ans, donc. C’était réjouissant de voir un homme parler d’un sujet avec tant de conviction, d’éloquence et surtout d’intégrité! Si cette dernière valeur chez nos politiques est un peu perdue, il est bon de rappeler qu’elle existe. C’est ce que je recherche aujourd’hui.